jump to navigation

C’est vrai … je l’ai lu sur Internet octobre 5, 2006

Posted by jmplanche in Attention danger !, Chronique, NTIC.
trackback

Combien de fois nous sommes nous « heurté » avec cette vision réductrice des choses. Et comment développer chez nos enfants le sens critique positif qui consiste à savoir remettre en cause à bon escient et douter positivement ?

Las … même chez des gens qui ne sont pas nos enfants, (du moins je l’espère) on trouve ces raccourcis, voir d’autres dérives tout aussi grave « çà n’existe pas, je ne l’ai pas trouvé sur Google ».

Illustrons par une petite anecdote … je savais depuis déjà un bon moment que trainait un « article » totalement stupide me concernant sur Internet (yet another :-)), je veux parler de ceci. Bon, vous me direz, le site est connu, amusant au demeurant et surtout assez fondé sur le fond, autant certains de la nouvelle nouvelle économie peuvent être agaçants.

Bon, vous pourrez me rétorquez que je n’accepte pas la critique, que je manque d’humour … mais pas vraiment quand mes propos et ma pensée sont à ce point tournés en dérision et à l’envers complet de ce que je pense, de ce que je dis et de ce que je fais.
J’en ai d’ailleurs profité aujourd’hui, étant d’humeur badine pour écrire le mail suivant aux intéressés :

Date : 5 octobre 2006 15:06:32 HAEC
À : goran@kasskooye.com
Objet : newsletter 4 décembre

Je pense qu’il y a un léger quiproquo (ou plutôt contre sens) dans cette « prose » : http://www.kasskooye.com/html/news_20001121.html et me permets fort respectueusement de vous engager à consulter la définition de « pourfendre » : http://dictionnaire.tv5.org/dictionnaires.asp?Action=1&param=pourfendre&che=1, par exemple.

Bon, ce n’est pas bien grave tout cela, mais c’est tout de même très instructif de l’univers de la pseudo connaissance qui se dessine devant nous.

On se tiendra au courant de la suite … si il y a encore quelqu’un derrière l’adresse en question.

Publicités

Commentaires»

1. Marc Verstaen - octobre 5, 2006

Jean-Michel, tu n’as pas compris le partage des taches: les journalistes et bloggers varies sont la pour ecrire. Rien ne dit qu’il doivent savoir lire. Pas la peine de se facher pour ca.

Marc

2. jmplanche - octobre 5, 2006

Alors, amis « journalistes » et « bloggers », vous qui pensez qu’Internet est un média et qui vous répandez dans « un gruau indigeste de grasses digressions engendré par votre logorrhée qui susciterait une nausée auditive si elle n’était écrite … » je vais vous donner gentiment les moyens de faire mieux : http://www.absurditis.com/index.php?page=dico&lettre=A (merci à eux, ils m’ont bien aidé sur ce coup et vont aussi me permettre de soliloquer en paix)

3. Christian Pellevoisin - octobre 6, 2006

Je rebondi sur la première partie du message qui traite du « c’est vrai c’est sur Internet… ». Je trouve cela plutôt de bon augure car jusqu’à il y a peu c’était plutôt du genre « c’est vrai de vrai, je l’ai vu à la TV ! »
Vérité quasi biblique qui poussait les marqueteurs à faire apparaître un gros logo sur leur emballage ventant les mérites du « Vu à la télé ! ». Sous entendu, ne prenez jamais le risque d’acheter un produit non validé et certifié par un spot publicitaire. Une sorte d’ISO9000 cathodique.
Je disais donc que je trouvai cela plutôt de bon augure, car contrairement à la télévision Internet permet de diversifier les sources les analyses et les avis. Sur ce dernier point je rejoins les préoccupations de Jean Michel sur l’absolu nécessité du doute et du sens critique par rapport à l’information d’où qu’elle vienne.

4. Philippe Mathieu - octobre 7, 2006

L’information, avant d’être publiée, doit être vérifiée… ce sont les réflexes de nos amis journalistes, en théorie… mais dans l’ensemble, ils ne tombent pas dans la facilité = En revanche, la télévision récupère le plus souvent l’information de la presse ou des « fils » d’information et la livre avec ses commentaires où le visuel domine le fond… du coup, les gens voient, ingurgitent sans analyser ni se questionner, et puis ce que c’est passé à la télé, c’est vrai !

Pour Internet, le phénomène est pire car cela tient plus souvent du « café du commerce » que de la presse classique (avec des bons côtés pour l’amplification des messages)… et tout le monde peut publier n’importe quoi… enfin presque, pas question de diffamer ou de menacer…

du coup, on y trouve à la fois de bonnes sources d’information mais aussi du grand n’importe quoi où les webeurs, en reprenant les informations déjà publiées (mais fausses à la base) ne font qu’accréditer l’info (s’il y autant de pages de Google, c’est que c’est vrai !)

donc, JMP, tu as raison, restons vigilants et exerçons notre esprit critique autant que faire ce peut


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :