jump to navigation

Média 3.0 octobre 20, 2006

Posted by jmplanche in Idée 3.0.
trackback

Face à la sinistrose des médias traditionnels, du journal de 20h en passant par nos différents journaux qui sont franchement pas bien drôles à lire, cela fait plusieurs années que je caresse l’idée de développer un nouveau média. Un média qui soit la synthèse de ce que j’aime et qui « m’élève », « me surprenne », « m’amuse », « me donne le sourire », « me rende moins c.. » … bref, rien de très original, mais çà existe aujourd’hui ?

Internet serait-il cet espace ? certains le croient et se trompent lourdement en ayant dévoyé « notre Internet » en un simple réseau de diffusion. Déjà, vous me direz que les blogs sont une réponse et c’est vrai que l’Internaute participatif à toujours été mon cheval de bataille.
Par contre … dur dur … je ne vais pas me lancer dans une diatribe contre la blogosphére, je laisse les gens de Gaspanik lutter :-). Mais honnêtement, il est dommage que la machine à claque soit en panne … En deux mots, je trouve trop souvent que le rapport signal / bruit est à la hauteur des newsgroups mais plus grave encore, c’est le sérieux avec lequel les gens se donnent un « blason » de blogger qui m’interpelle. Cela va bientôt devenir un métier … il parait même qu’il y en a qui gagnent leur vie avec … et tiens, j’en connais même qui gagnent leur vie en écrivant des nouvelles ou des livres, étonnant non ? 🙂

Bon, bref, le truc sympa et marrant commence gravement à être dévoyé et quitte à dévoyer, autant y aller à fond. Puisqu’en fait, l’audience fait le pouvoir … alors allons y … créons un véritable Média 3.0 … avec tout ceux que j’aime et qui sont dans le bon « minding » … et tous ceux que je ne connais pas, mais à la différence de Tatie Danielle, « que j’aime déjà ».

Alors bref, mon Média 3.0 … c’est quoi, un mixte de la chaîne Comédie, de YouTube, de Wiki, de blogs, de Gaspanik ?

oui … un peu de tout cela, avec en plus :

  • un espace Geek tenu par mon brillant Marc Olanié, dont je vous engage à lire les écrits autorisés
  • des pourfandages de technologistes fous par l’illustrissime François-Yves Le Gal … heu, là je n’ai rien à la hauteur à indiquer comme lien … François-Yves … si tu nous écoutes …
  • des délires d’optimisations de paquets X25 croisés avec la recette de la meilleure façon pour se débarrasser des cafards avec le pas assez connu Rémy Nonnenmacher
  • Notre Nounours national (tu n’avais qu’à pas m’appeler « mon lapin ») qui nous montre la voie dès qu’il a le bon tuyau.

Et puis tout cela sans oublier de croiser les univers, avec des gens du monde de la radio, comme Maurice jusqu’à des gens très bizarres mais qu’on adore …

Bon, dès que j’ai 5 mn … je fais le business plan j’appelle tout le monde et on se relève les manches …

Alors, on s’y met ?

J’ai déjà dis que je voulais bien faire Waldorf et j’ai même trouvé Statler. (Xavier, c’est pour toi … il faut cliquer). Pour les plus jeunes, le 1/4 d’heure culturel, c’est ici.

Cà pourrait s’appeler Inter-Muppet Show ( (c) JMP) … le premier qui dépose le domaine, je le dis à Karl Zéro.

Publicités

Commentaires»

1. jmplanche - octobre 20, 2006

Pour le casting, je pensais que Jean-Michel Billaut, c’est forcément « Fozzie Bear » ou peut être Bobo ?
Les deux vieux qui critiquent tout … on a trouvé.
Rémy, Gonzo the great ? pour la taille.
Il y a encore plein de rôles à distribuer … mais comme d’habitude, on manque de fille … mais il faut dire que la distribution n’est pas très valorisante … qui veut faire Annie Sue ? Camilla la poule ?

2. Da Scritch - octobre 20, 2006

Marc, tu dis de suite au monsieur de m’appeler

3. Xavier Dalloz - octobre 21, 2006

Jean-Michel,

Je te redonne mon analyse des vrais enjeux actuels avec l’émergence d’un nouveau média qui va tout changer. Nous allons changer radicalement notre façon de « traiter » l’information et de « communiquer ». Nous n’avons encore rien vu !!!

C’est dans ce média que se situe les nouvelles créations de valeur.

Ce média est le résultat des 4 lois qui rendent possibles les technologies de l’information (les lois de Moore, Gilder, Shugart et Metcalfe).

Un proverbe chinois connu positionne très bien la révolution que nous vivons actuellement. Il dit la chose suivante :

« Dis le moi et je l’oublie
Montre le moi, et je le retiens
Implique moi, et je comprends »

« Dis-le moi et je l’oublie ».
Ce sont les médias traditionnels. Cette démarche est adaptée au marketing de masse. C’est la presse et la radio. Ils diffusent des textes ou des séquences sonores. Ces modes de communications sont linéaires et induisent un mode de fonctionnement très fortement structuré et réducteur. L’exemple type de ce mode de communication est la radio.

« Montre-le moi et je le retiens ».
C’est l’audiovisuel avec la télévision mais aussi le cinéma, les cassettes,….. Le pouvoir de l’image est considérablement plus grand que celui du texte et du son. Dans une société de plus en plus entièrement tournée vers l’efficacité au moindre coût, l’audiovisuel est devenu le moyen de communication de base, car il est plus riche et plus performant. La télévision est l’exemple type de ce mode de communication.

« Implique-moi et je comprends ».
C’est l’apport fondamental d’Internet par rapport à la radio et à la télévision. La richesse du média audiovisuel reste limitée, car il rend passif l’utilisateur. Au contraire, les nouvelles technologies de l’information permettent d’impliquer plus fortement l’individu, le rendre plus actif et plus responsable, donc plus autonome et plus efficace. C’est ici que réside toute l’originalité de ce nouveau média dont il est possible d’imaginer aisément l’impact sur notre société. Le dialogue devient réel et la création de valeur va dépendre de la loyauté. Le multimédia va ainsi créer une véritable révolution.

Que ce soit la radio, la télévision ou Internet, l’utilisation de ces médias doit se concevoir d’une façon non connectée (on parle alors d’off-line) ou connectée (on parle alors d’on-line). Par exemple, la radio et les cassettes sonores sont indissociables. Il en est de même pour la télévision et la vidéocassette.

Les entreprises vont de plus en plus réellement exploiter la nature interactive du multimédia pour créer des échanges plus riches et qui ne soient plus à sens unique. L’utilisation de ce nouveau média sera d’autant plus efficace qu’il permettra aux entreprises d’écouter les attentes « latentes » de leurs clients, de leur donner la possibilité de s’exprimer en confiance, de façon individuelle, n’importe où et n’importe quand. Ce nouveau média va modifier profondément les relations entre les entreprises et leurs clients en ré-équilibrant cette relation au profit de ces derniers. Il est important de comprendre cette mutation qui va avoir un effet significatif sur les comportements des clients et sur la nouvelle façon de créer de la valeur.

Cette nouvelle intermédiation est parfaitement illustrée par les travaux des trois Américains, George A Akerloff, A Michael Spence et Joseph E Stiglitz, qui ont eu le prix Nobel d’économie le 11 octobre 2001. Leurs travaux ont porté sur « les marchés avec asymétrie d’information », qui permettent d’envisager comment certains agents détiennent plus d’information que d’autres, et les conséquence de cette situation. Les résultats de leurs travaux montrent les effets négatifs des asymétries qui peuvent rendre la transaction impossible si l’offreur bénéficie d’une information privilégiée. En effet, les acheteurs, s’ils doutent de la qualité de l’offre, risquent de ne s’engager qu’à des niveaux de prix trop bas non acceptables pour les vendeurs de produits de bonne qualité. Un bon exemple est celui de la vente de voitures d’occasion.

Cette ré-intermédiation constitue un mouvement de fond dont l’impact va se faire sur plusieurs années. Il ne faut surtout pas donner trop d’importance au court terme comme on vient de le faire avec les deux premières vagues de l’Internet que nous venons de vivre. L’important est la prochaine vague, c’est-à-dire la troisième, celle du marché inversé.

Voilà, c’est simple et il faut éviter de renouveler l’erreur de ce que nous avons fait avec l’imprimerie et permettre 200 ans de guerre de religion…

Tu as soulevé le vrai problème de la socité actuelle.

4. jmplanche - octobre 21, 2006

>Leurs travaux ont porté sur « les marchés avec asymétrie
>d’information », qui permettent d’envisager comment certains
>agents détiennent plus d’information que d’autres, et les
>conséquence de cette situation.
Les premières conséquences sont évidentes, mais elles ne sont pas si génantes que cela après tout, on a eu l’habitude de se débrouiller. Celle qui me gène le plus c’est plutôt que ce genre de modèle empêche tout une catégorie de personne de PRODUIRE, de CREER, de DIFFUSER. Ca doit être mon coté « Internet du début » … « pas de gouvernement, pas de loi, pas de frontière », comme on disait … et cela ne voulait pas du tout dire anarchie, mais liberté, responsabilité et respect.

>Les résultats de leurs travaux montrent les effets négatifs des >asymétries qui peuvent rendre la transaction impossible si l’offreur
moi, la première asymétrie qui m’a bien « énervée » et qui m’a permis d’avoir la force et l’énergie de faire Oléane, c’était … Télétel / Minitel and co … je ne trouvais absolument pas normal ce « partage inégal de la valeur ». Je ne voulais pas faire un serveur Rose … je voulais faire Transpac 🙂

>L’important est la prochaine vague, c’est-à-dire la troisième, celle >du marché inversé.
oui, ca tout le monde en parle beaucoup en pensant que tout un chacun pourra s’exprimer avec talent et intérêt … là, je suis un peu plus dubitatif. Mais je sais que tu vois plus loin que toutes les explications primaires autour « de la longue traine ».

>Voilà, c’est simple et il faut éviter de renouveler l’erreur de ce que
>nous avons fait avec l’imprimerie et permettre 200 ans de guerre
>de religion…
Je vais froisser ta modestie … ca c’est brillant et je vais même en faire une citation que tous devraient avoir en tête. Merci de ce temps et de ce partage.

>Tu as soulevé le vrai problème de la socité actuelle.
hummm, toi tu soulèves, moi je pousse :-)))

5. Dave - octobre 23, 2006

En tout cas, on est la pour soutenir toute initiative avec nos petits moyens donc nos studios sont a votre dispos si besoin.
Pour faire simple, nouveaux mode de distribution (fibre optique, haut debit) + nouveau media plug and create (webTV) + gratuité =
the end of the cyberworld as we know it.
Maintenant l’interrogation est pour moi qui suit veritablement dans le bain au jour le jour la main mise des politiques et de la censure par rapport a un mode de communication qui devient incontrolable mais ceeci est une autre histoire …

6. jmplanche - octobre 23, 2006

>Maintenant l’interrogation est pour moi qui suit veritablement dans le
>bain au jour le jour la main mise des politiques et de la censure par
>rapport a un mode de communication qui devient incontrolable mais
>ceeci est une autre histoire …
d’où Média 3.0 … une autre idée, une autre envie, bien au delà de nos système trop Descartiens (ie: prévisibles, contrôlés et sans surprise) et encore plus loin des systèmes de type Minitel / donnez moi votre vie numérique que je m’occupe de faire du fric avec.
En tous les cas, merci de la proposition, (faut en reparler) on garde un noeud au mouchoir et bravo pour la techno, pour l’effort de production que je trouve plus intéressant et pertinent que feu CanalWeb et pour l’énergie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :