jump to navigation

Ma définition du Web 3.0 octobre 24, 2006

Posted by jmplanche in Idée 3.0, Witbe.
trackback

Pour David Sifry (de l’EXCELlent Technorati), le Web 2.0, c’est :

les utilisateurs aux commandes

Pour moi, le Web 3.0 c’est :

Tout cela bien sur mais des services vraiment UTILES utilisables par tous et avec du haut débit symétriques abordables pour tous ceux qui le souhaitent

Ceci permettra de développer une nouvelle génération de services, d’applications, mixte entre du off-line et du on-line dont tout ne serait plus hébergé sur les serveurs des autres.

Microsoft ou d’autres nous avaient déjà habitué avec des logiciels comme Money que l’on achête mais qui prennent un intérêt bien plus évident lorsqu’ils sont « connectés » par Internet, pour récupérer ses opérations bancaires, des cours de bourse …
Je ne veux pas faire de publicité subliminale, mais c’est la voie que nous avons prise chez Witbe, en développant un système qui peut être totalement chez le client final ou totalement « hébergé » mais dont les deux solutions sont synchronisables, à « ma mode 3.0 », de façon à amener redondance et fonctions supplémentaires à la version off line. Ceci a permis de créer, pour la première fois, à ma connaissance, une solution de monitoring et de supervision totalement redondante, particulièrement efficace pour, par exemple, les organismes financiers qui se doivent grâce à Bâle II d’avoir des systèmes parfaitement fiables.

Bref, vive les services 3.0 et vivement 3.0 partout …

Publicités

Commentaires»

1. Antoine MERCIER - novembre 7, 2006

Il ne fais aucun doute que le document publié par Tim O’Reilly http://www.oreillynet.com/pub/a/oreilly/tim/news/2005/09/30/what-is-web-20.html est considéré comme le manifeste fondateur du « Web 2.0

La méthode employée par Tim O’Reilly consiste en une analyse comparative entre les entreprises dites Web 1.0 et celle Web 2.0
De l’analyse des différences apparaît clairement les caractéristiques nouvelles, les modes de fonctionnement, les outils, permettant de catégoriser une entreprise, un site ou un business model Web 2.0
Ce qui est intéressant dans la méthode, c’est que, aucune des entreprises qualifiées Web 1.0 ne se retrouve dans la liste des « élus » Web 2.0
Les stars du Web 2.0 peuvent-elles donc parler valablement du Web 3.0 et corollaire de ce qui précède qui osera écrire :

What Is Web 3.0
Design Patterns and Business Models Applications for the Next Generation

Peut-être une piste Web 3.0, When Virtual meets Real

2. jmplanche - novembre 7, 2006

au dela de toute logique technique, je préfère marteler le coté « responsable » du web 3.0, c’est à dire un utilisateur maître de son destin, acteur et producteur. La révolte ne fait que commencer, on entend le bruit des canons au loin (http://www.internetactu.net/?p=6649 et surtout l’excellent http://www.internetactu.net/?p=6641)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :