jump to navigation

Les Chinois … là ils commencent à me faire rire … décembre 22, 2006

Posted by jmplanche in Attention danger !.
trackback

… avec ce que le Figaro (toujours du 20 Décembre, il y a tellement de trucs à raconter que je ne manque pas d’inspiration) nous appelle « le coup du restaurant chinois »

Mais c’est tout de même bien moins amusant que lorsque nos fermiers Français s’étaient essayés à faire du business avec les Italiens du Sud (je ne généralise pas, … je blog 🙂 ) et avaient envoyé quelques dizaines de têtepOvres bêtes apeurées, par train pour honorer une commande mirifique. Evidement, l’argent tardant à arriver, nos fermiers, qui ne sont pas des cow-boys, doit-je me permettre de le rappeler, sont partis en Italie pour réclamer leur dû … il paraît que le comité d’accueil a été assez « convaincant » … si bien que nos amis Français sont repartis dans le même compartiment que leurs vaches, mais sans elles.

Alors le coup du restaurant chinois … ben, rien de plus que l’habituel :

– on a entendu parler de vos produits, (version pas fait HEC – 2), il paraît qu’ils sont très bons (version HEC), on nous a dit le plus grand bien de vous et nous pensons que nous pouvons faire de grandes choses ensemble (version MBA) …

– on est des chinois, on ne fait rien comme les autres et si on fait affaire, vous pouvez imaginer ce qu’il vous plaira … (NDLR : z’avez vu mon potentiel … ?)

– venez, on va vous expliquer … sous entendu ici, j’parle pas dans l’bigo-phone (marque déposée JMP … je ne voudrais pas qu’Apple me la pique puisque l’on ne peut plus dire i-phone)

  • aux inconnus (version HEC-2)
  • car j’ai besoin de vous rencontrer, vous savez, en Chine, on fait du commerce pas comme les autres (version HEC)
  • car la confiance est la chose au monde la plus mal partagée, au moins aussi inversement que la mal-honnêteté et la bétise et nous, nous avons 4000 ans d’histoire, on est là pour un moment, alors on ne va pas faire du commerce sans prendre quelques assurances et la première et de pouvoir se rencontrer, les yeux dans les yeux pour s’affiner nos atomes et notre Tchi (version MBA)

– bonjour, je vous invite au restaurant, c’est toi qui paye

– le business en Chine est très difficile, il faut « faciliter » les choses (comprennez mettre de l’huile dans le poisson fermenté)

– alors, ensuite ca diverge … et d’ailleurs, cela marche dans pas mal de pays dits exotiques, que l’on reconnait à l’appétit plus ou moins carnassier des interlocuteurs et à la nature de leur demande …

  • en Afrique, je te prête 10.000.000 de $$$$, car je dois partir rapidement, mais parce que tu es un ami de mon père maréchal, je ne prendrais que 95% de la somme que je te demande de m’aider à sortir rapidement, vite, ca urge,
  • en Australie c’est « tu veux pas un Kangourou ? »,
  • aux Etats-unis c’est « on fait la startup, on fait l’IPO, on s’en met plein les fouilles, à moins de 100.000.000 t’es un looser … et si cela prend plus de 2 ans, t’es un nul ou tu t’es trompé de business, ce qui revient au même,
  • en Espagne c’est « tu l’as vu ma tortillas »
  • en Belgique c’est … rien … ils bossent les Belges,
  • en Angleterre c’est … « tu l’as vue, ma perfide Albion »,
  • au Japon, c’est … « Honorable … puis-je te présenter mon intégrateur »,
  • en URSS c’est …. biiipppppp …. censuré …. pas envie d’avoir des problèmes moi :-)))
  • en France c’est …. « t’as pas :
    • 100 balles, 1 franc, 0,15 euro
    • 50.000 francs, 7.622 euro, 1.905 euro libérable au quart, pour les petits joueurs
    • 1.000.000 d’euro, 5.000.000 d’euro, 12.000.000 pour les autres … pour créer la startUp (prononcez à la mode la Vérité si je mens), j’suis génial, j’ai trouvé LE truc de ouf de guedin (z’avez vu … j’suis à la mode … je vais aussi sortir mon idée 2.0 si ca continue) qui va faire 1.000.000 d’utilisateurs sous 4 jours et 250.000.000 millions sous 1 an et que tu peux pas comprendre, c’est du viral, sa s’attrape plus vite qu’un chikungunya dans le marais poitevin,
  • pour les Chinois, débutant, c’est plutôt petits cadeaux, plus gros cadeaux, commissions, matériel de démonstration … ben … normal quoi … 🙂

Bon, je ne généralise pas … je blog … mais quand même … conseil de la Mission économique à Pékin « approfondissez la relation, renseignez-vous et demandez à votre interlocuteur une copie de sa licence d’exploitation » … et demandez une enquête à la Coface … hummmm ….

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :