jump to navigation

Moi, ministre de l’économie numérique … mai 24, 2012

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

Alors si j’étais le ministre de l’économie numérique … ou plutôt de l’économie du numérique, le premier jour, je règlerais une bonne fois pour toute la question de la licence globale, de l’Internet, du piratage, de la coupure, des trucs en « i » comme Davsi, Hadopi …

Pour la loppsi, soyez patient, le monde ne s’est pas fait en un jour et il faut me laisser du travail pour le deuxième … I’ll be back 😉

Déjà les attendus :

  • pas de coupure … comme je l’ai déjà dit, couper est l’acte suprême de l’incompréhension de la chose numérique
  • une juste rétribution des uns et des autres … surtout pour les uns
  • un système qui fonctionne quelque soit le contenu, le service ou l’usage et qui ne dénature pas les principes sacrés de la « neutralité de l’Internet »
  • quelque chose qui peut fonctionner rapidement et mondialement et qui ne coûte pas (trop) cher … sauf bien sûr dans la structuration des usages et la lobotomisation attendue, la captation de la valeur par les toujours mêmes, le nivellement vers le bas, le renforcement du pouvoir de quelques uns … mais ceci n’est pas une révolution, juste une amplification / simplifiante du mouvement actuel.

Comment ?

Mais c’est très simple …  et j’en vois certains douter. Certes, il faudrait un peu de technologie que je détaillerais plus avant, mais on peut déjà implémenter ma solution dès le mois prochain : SANS GRANDE MODIFICATION DE L’EXISTANT. J’en vois d’autres se demander mais comment fait-il ? comment est-ce possible ? par quel miracle ? quelle magie ?

Et bien après 25 ans de pratique, de construction, de réflexion de l’Internet, après une année à avoir travaillé le sujet de près, de très près même … je vous livre le résultat qui tient dans un savant dosage des proportions sacrées :

Tout le problème est un problème de modèle économique et de tarification …

Internet (cad Internet+Téléphonie+Télévision) =
29,03 € / mois pour 122,91 Mo de données

Au delà, deux offres possibles, en fonction de votre usage :

  • l’offre SD ou « Standard Definition » à 14,02 € par tranche de 4,7 Go
  • l’offre HD, ou « Haute Definition » à 29,03 € par tranche de 22 Go

… et ensuite de répartition :

Là, petite subtilité … soit nous continuons dans la logique du « tout gratuit » et il faut introduire une troisième variable pour ceux qui considèrent leurs clients comme leurs fournisseurs. Soit, ce que je pense plus vraisemblable, « les grands de l’Internet », comme on dit, n’ont pas de soucis car ce sont d’autres qui payeront pour leurs clients. Et  quand on s’apercevra que les arbres, comme le cours de leur actions ne montent pas jusqu’au ciel, les actionnaires exigeront des dividendes toujours plus importants et ils feront payer quelques $ / an à leurs « abonnés » / clients.

Donc, restons le plus simple possible. Il y a :

les opérateurs … le contenant, qui pourront :

  • facturer le client, récupérer l’argent et mettre en place la mécanique de distribution « numérique » nécessaire,
  • conserver 26,967232 % de ce qui nous sera facturé.

les AD : les Ayant-droits, alias les affreux de la création qui  :

  • se verront reverser 73,032768 % du tout,
  • MAIS … qui devront abonder les caisses d’un CONSEIL NATIONAL DU LOGICIEL à hauteur de 10,112712% de leur revenu pour ENFIN constituer une filière ambitieuse du secteur car si le contenu est roi, le logiciel n’est pas son bouffon ! (et il faut bien que je prenne au moins UNE mesure intelligente pendant mon ministère …)
    Disant cela, je me rends bien compte que je me ferais avoir et que le CNL sera placé sous le ministère de la culture … mais j’apprends vite, je ferais mieux la prochaine fois. 😉
    Le premier travail de ce secteur qui serait enfin dynamisé avec de vraies possibilités de croissance serait de travailler au remplacement du protocole IP qui montre largement ses limites. Ainsi, nous pourrions reprendre utilement notre avancée et les travaux faits sur l’X25*, protocole bien plus efficace pour implémenter les mécanismes de contrôle de flux et de qualité de service, appelés : la PAF*. Il faudrait aussi remplacer cet honteux protocole, trop sensible aux effets de bords et aux noobs : BGP* par le TPAG* … et le durcir dans une deuxième version, non encore draftée : le TPAGs*.

*  X25 … célèbre protocole qui nous a permis d’avoir l’avance que l’on connait dans ce que nous appelons le Minitel 2.0, traduit en américain par Web 2.0

  •  PAF : un subtile mélange entre la Police e l’Air et des Frontières et de la Pompe A Fric
  •  BGP : Border Gateway Protocol
  •  TPAG et TPAGs : no comment

 

Et voilà … encore une mission réussie par « Si j’étais pas moi ».

Publicités

Commentaires»

1. EPorteneuve - mai 24, 2012

Re:
29,03 € / mois pour 122,91 Mo de données

C’est ridiculement peu. Ton modèle suppose que l’on s’en sert de l’Internet pour chercher des films, or les applis les plus essentielles sont autres, familiales.
Les 10 petits films du mariage de ma gamine c’est 1,5 Go – et on a bien besoin de le partager. Les films-de-la-culture on s’en fout, royalement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :