jump to navigation

J’aime cet Internet qui … juillet 27, 2012

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

J’aime cet Internet qui me donne à lire ce que j’avais envie d’écrire en m’évitant de le faire mal ou moins bien et en tous les cas, me permet de me sentir vivant « dans » le monde.

Il y va de mon exaspération quand des gens bien assis dans leurs fauteils au fond de leurs salons Parisiens, à la sécurité de notre siècle, vont se mettre à donner des lecons sur des circonstances de l’histoire tout à fait particulières. Facile d’annoncer sa bravoure et encore plus de condamner les lachetées des autres. Aurions nous fait mieux ? et oui, où était la France en 1942 ?

Mais, ce matin, c’est plus la « culture » qui m’amène à faire ce petit billet et surtout à pointer, « indexer » une intervention d’un Monsieur que je découvre et où je me dis qu’une fois de plus, nous avons le constat, nous connaissons le mal, mais nous ne voulons pas guérir :

Rien besoin d’ajouter, tout est dit ici avec les actions nécessaires sur les deux plans, en même temps :

Politique LOCALE :

« Apprendre à flaner », mais en n’oubliant pas non plus que nous ne sommes pas que des consommateurs, comme je ne le cesse de le répéter : « apprendre à produire des contenus DE QUALITE, mise en participation des habitants dans le champs artistique » … en un mot comme en 100, EDUCATION ET PARTICIPATION, tout est dit.

Politique NATIONALE :

« ll y a des moments où ce n’est pas aux usages de s’adapter aux droits existants mais au droit de s’adapter aux usages … Il faut en tirer des conséquence ». Champ du bien commun … : « Cela fait très peur, mais la sécurité sociale n’a jamais empêché qu’il y ait des médecins libéraux … »

Et ?

Libéral, aye, le gros mot est laché et puisse t’il ne pas fermer les oreilles de ceux qui font le jeu des positions établies de quelques uns en ne regardant pas le problème comme une chance et l’Internet comme une solution pour le plus grand nombre.

Ici plus qu’ailleurs encore, tout est dit. Comme pour le THD, l’aménagement du territoire, l’éducation, les problèmes économiques de nombreux grands groupes, de quelques industries anciennement de pointe, l’énergie, l’armement, les « armes numériques », le FSI, le problème des PME, le faux problème de la création d’entreprise qui nous fait préférer la subvention au travail et rater l’essentiel : le DEVELOPPEMENT, le numérique, l’écosystème du numérique en France ou plutôt son absence, la finance, les « investisseurs » et en particulier ceux de mon secteur du Numérique … tout est dit. Mais jusqu’à quand allons nous tenter de tordre la réalité, préférer bidouiller les conséquences plutôt que de revenir aux causes des problèmes. Le changement, c’est maintenant ? chiche !

Publicités

Commentaires»

1. mosquito - août 1, 2012

Bravo pour avoir posté cette interview : claire, limpide, brillante.

2. Salut - août 2, 2012

Lis ça cher JMP, juste ça, je n’en dirai pas plus de ce que je sais.
http://www.cairn.info/revue-multitudes-2008-1-page-189.htm

Et après efface ce billet à la noix.
Et relativise tes tweets.
Car sur ce coup là, vraiment, tu as été un « bleu ».

Merci pour la culture,
et encore plus pour internet!

Amicalement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :