jump to navigation

Arrêtons avec les « startups » ! septembre 28, 2012

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

Ce matin, c’est moins le billet, très bon, comme toujours (ceci dit sans flagornerie tacite aucune) du camarade Chamboredon qui retient la une de ma rubrique « le jour se lève », mais plutôt un re-touitte parvenant à ma vue, mentionnant cet article sous le thème « une loi de finances anti-startup ? » le mentionnant.

Mais comment peut-on avoir un lecture aussi simpliste d’un vrai problème et de tous ramener à la « startup » alors que le vrai sujet est bien loin :

D’ailleurs, il faut juste savoir lire, Jean-David l’explique noir sur blanc, si bien, que même un Enarque … ou un entrepreneur, ne peuvent pas ne pas comprendre :

• Quel entrepreneur peut accepter de mettre une grande partie de ses économies à risque et la quasi-intégralité de son temps pendant de nombreuses années quand il anticipe que plus de 60% de la valeur actionnariale créée ira à l’Etat dans le cas improbable (et pourtant à la base de sa motivation) où son aventure entrepreneuriale serait un succès?

• Quel investisseur peut continuer de financer et accompagner l’entrepreneur s’il sait que, s’il a eu la main heureuse, qu’il attend un temps totalement indéterminé et que les étoiles s’alignent, plus de 60% de sa plus-value sera préemptée?

• Quelle croissance peut-on générer sans entrepreneur et sans investisseur?

Et j’ajouterais même … quel entrepreneur, ayant « réussi », comme ils disent, c’est à dire retiré une plus value de sa précédente aventure accepterait de payer 60,5% de taxation dans un effort de 7, 10, 15 ans, fait de très nombreux sacrifices (dont parfois même de sa vie personnelle, de sa rémunération, de son status social), pour le réinvestir dans une nouvelle aventure en France et tomber alors dans le (vrai) « problème Simoncini » ?

Quel entrepreneur pourrait encore supporter de payer un ISF basé sur des valorisations hypothétiques et parfaitement fluctuantes ?

Et bien moi, j’en connais un  … il l’a fait et il ne pourra plus le refaire. On se fait avoir une fois, ou plusieurs, quand sa volonté politique de développer en France, depuis la France est trop forte et qu’on en a encore les moyens.

Pour le reste, merci de noter que j’ai employé le terme : DEVELOPPER et non CREER. Ceux qui me lisent le savent, je fais une fondamentale distinction. En France, nous avions, soit disant un déficit de créateurs et nous nous sommes rêvé un destin de Silicon Valley. Le problème, je le dis, je le répète n’est pas là. Le problème est double :

  • La France a besoin d’entrepreneurs,
  • Les entrepreneurs ont besoin de moyens pour se développer … cela passe par une finance respecteuse, un capital patient mais aussi et surtout PAR DU BUSINESS et des services achats de grands groupes moins frileux et ne participant pas au délit de « sale gueule français ». Il y en a qui ne le font pas mais ils sont trop rares.

Alors, s’il vous plait, arrêtez avec la start-oup … à chaque fois, vous me faittes penser à « la Vérité si je mens ». Parlons d’AMBITION, de MOYENS, de création parfois et surtout de DEVELOPPEMENT, de BUSINESS, de CONFIANCE, de PERSPECTIVES.
Oui, plus que jamais ne confondons pas le but et le moyen. La croissance ne créée pas d’emplois … ce sont les entrepreneurs, le développement qui créent des emplois et de la croissance !

Bon sang !!! mais c’est quand même simple, non !

PS: titre provocateur, mais pas plus que la caricature de ne parler que des toujours mêmes :  le CAC40 versus l’industrie et les sociétés en état futur d’achèvement improbable.
Jusque quand est-on une startup ? est-ce que cela se décrète, est-ce un état d’esprit ? Et si nous parlions d’ECOSYSTEME, de grands ayant des devoirs envers les plus petits ? de petits qui ne peuvent pas tout faire seuls et dont l’intelligence n’est pas inversement proportionnelle à leur taille …

Les entrepreneurs, nous ne créons pas des « startups« , nous créons des SOCIETES, pour de vraie … qui peuvent échouer, réussir, de 2 personnes, de bientôt 1.000 peut être ou encore plus, peu importe, l’important est d’ENTREPRENDRE !

Publicités

Commentaires»

1. Francois ][ - octobre 3, 2012

Les start-up sont une catégorie d’entreprises hors du contrôle de la monarchie cooptative locale. Il est en très dangereux de laisser des voyous plus intelligents que les mafia consanguines préempter la bonne chaire bien faisandée stockée pour les fiesta entre gens bien pensant, sous prétexte qu’ils auraient innovés. Comme il n’est plus possible depuis 1789 de les mettre aux oubliettes sans devoir se justifier au 20h, il est plus efficace de leur prélever directement dans les poches ce qu’ils auraient éventuellement pu gagner avec leur idées.
Maintenant , nous mettons des avocats pour contrôler l’applications des textes ancestraux, car on sait bien que dans l’histoire des civilisations, ce sont eux qui ont fait progresser la science et la création…
Dans le même ordre d’idées, il est urgent de cesser de former (et le système y travaille d’arrache pied) les jeunes a être plus intelligents que leurs monarques historiques, sinon ou irait-on ?

2. Jean-Michel Planche - octobre 3, 2012

Grande formele Francois ce soir 😉
Amusant d’assister de loin à la scène qui d’un vrai problème c’est transformé en gros n’importe quoi et à au moins servi à faire prendre conscience au gvt d’un terrible malaise dans nos rangs … Enfin, on a démontré l’efficacité de notre écosystème et notre capacité à nous organiser ensemble en se respectant les uns et les autres, c’est l’important ;-)))))

Francois ][ - octobre 4, 2012

La cafetière a tendance a déborder un brin en ce moment. Tout est dans la grande impro de dernière minute. On tente une décision, si ca coince, on fait machine arrière. Rien de pensé, rien de travaillé (d’ailleurs ce terme signifie blabla et serrage de louches chez une large part de ces individus). Audiart n’avait-il d’ailleurs une célèbre formule concernant ceux qui osent tout ? 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :