jump to navigation

Chaviro, Rotamtacha … décembre 2, 2012

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
Tags:
trackback

Signé Furax, les Babus, Asti Spumante, Justine Fiotte, Léon Klakmuf, … tout cela ne parlera pas au plus grand nombre, c’est sûr.

Certains se souviendront peut être du film … un bon navet à voir au 2ème degré, avec une brochette d’acteurs hors norme.
A sa sortie, beaucoup avaient été déçus, tant ils attendaient une adaptation audiovisuelle à l’égale de l’original : les émissions diffusées à la radio dans les années 50, conçues (encore une fois pour mes références) par Pierre Dac et Francis Blanche.

Mais pour moi, j’ai une tendresse toute particulière pour ce film. Tout d’abord parce qu’il est truffé d’apparition « technologiques » à base d’un micro ordinateur qui m’a tout appris (le TRS-80) et surtout d’un programme aussi inutile, qu’indispensable : Dancing Daemon.

Mais c’est surtout l’hymne des Babus, sauce raggae et le générique incarné par un Deproges hilarant … à voir et revoir :

[embedplusvideo height= »387″ width= »480″ standard= »http://www.youtube.com/v/V5bkmWOWlKg?fs=1″ vars= »ytid=V5bkmWOWlKg&width=480&height=387&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=1&chapters=&notes= » id= »ep7263″ /]

Publicités

Commentaires»

5. Jacques Foucry - décembre 2, 2012

Moi aussi j’adore ce film. Mais l’écoute dans les transports en commun des arrangements récemment fait des épisodes radiophonique permet de grand éclats de rire qui permettent de passer pour un fou au yeux d’imbéciles. « Le boudin sacré », « La lumière qui éteint », « Le gruyère qui tue »…

6. hctad1 - décembre 3, 2012

Ah enfin quelqu’un qui parle du film Signé Furax.
Trop jeune pour avoir connu l’émission de radio, j’ai adoré le film.
A l’époque, c’est le 1er film que nous avons enregistré avec notre nouveau MAGNETOSCOPE…
Récemment mon frère a retourné ciel et terre pour me l’offrir, contacté la boite de prod etc pour au final le télécharger car dispo nul part.
J’adore particulièrement le jeu de mot du serment du jus de pomme, près du vieux pressoir à cidre. (et la R18 Turbo Bleu aussi).

7. hctad1 - décembre 3, 2012

Et de toutes façons, y a que le grand babu qui sent l’eau de cologne.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :