jump to navigation

I love scoring … décembre 27, 2012

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

J’ai toujours aimé les gens qui tentent de mettre le monde en équation, en rationalisation, à partir de signaux forts et même très faibles. C’est même très à la mode, on appelle maintenant cela Big Datas, en oubliant qu’un gros mot ne remplace pas un vrai background scientifique et que l’économétrie n’est pas la science des économies.

Aussi je ne vais pas m’étendre, mais à lire de telles inepties, mon sang n’a fait qu’un tour et me rappelle le jour où l’on m’a proposé une carte d’un grand magasin et où certains ratios ont fait disjoncter leur formidable logiciel de scoring permettant de savoir si l’on pouvait me faire confiance à hauteur de 0, 50 ou 100 €.

J’ai toujours détesté ces essais stupides de prédiction de notre futur et pour le moins d’influencer gravement notre présent. J’ai toujours refusé de faire ce qu’il fallait pour passer les fourches caudines de ces logiciels … jusqu’au jour où j’ai dû me confronter à la notion de « confiance » de ma nouvelle terre d’accueil, normalement réputée pour son « ouverture« . Je ne vais pas refaire un blog sur l’intégration comparée des Américains versus des Francais, mais juste préciser le sujet.
Oui, la société Américaine fait confiance en l’homme … oui, mais. L’homme est plutôt le groupe que l’individus, il me semble. Peut être qu’habitant New York, je suis un peu déformé dans mon jugement.

Lorsque l’on en revient à l’individu, on tombe sur un concept tout cartésien : « le credit history ».
Et oui, vous pouvez être blanc, noir, jaune, rouge, jeune, vieux, en bonne santé ou malade … sans credit history, les problèmes commencent. Le Credit History est tout et tout puissant. Il permet d’accéder à une ligne téléphonique « mobile », ou plutôt il ne permet pas de le faire. Il permet d’emprunter moins cher pour acheter son logement, sa voiture. Il permet surtout l’accès à … une carte de crédit. Carte de crédit qui est le Pharmakon de votre Credit History car il va vous permettre de le fusiller définitivement ou de l’améliorer. La poule ou l’oeuf ?

On m’avait parlé de « track record », je ne pensais pas que cela avait tourné en « credit history »

En tous les cas, le reverse engineering des conditions du succès, tout comme la notion de credit history me semblent être une paresse intellectuelle incroyable, mais somme toute compréhensible dans un monde qui veut aller vite, brasser de la donnée et formater les éléments pour se donner l’illusion du contrôle. A moins que ce ne soit un formidable moyen d’intégration sociale et de choix de politique où il est préférable de venir avec des moyens et des connaissances qu’avec ses mains seules, tout en donnant logiquement un avantage à ceux qui sont nés sur le territoire et qui auront pu, par le temps, se constituer (ou se bousiller) un credit history. Mais là, je suis mauvaise langue 😉

Pas certains que Jésus, Gandhi, Mahomet, Einstein et tant d’autres aient passés avec succès tous ces tests. Maintenant c’est vrai, ils n’étaient peut être pas les bonnes personnes pour faire rêver à certains, un retour sur investissement de x50 en moins de 2 ans.

PS: ah j’oubliais … surement pour bien faire, il ne semble pas exister de credit history négatif. Résultat, « no credit history » (pour un immigrant ») = bad credit history … Maintenant, heureusement, il semble y avoir des banques plus compréhensives (moins paresseuses) que d’autres et qui acceptent de vous faire, un petit peu confiance …

Publicités

Commentaires»


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :