jump to navigation

La journée de la femme … mais comment dire ? mars 8, 2013

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

Le jour se lève et on n’est jamais déçu des nouvelles de la planète, voir de son pays natal.
Aussi aujourd’hui, c’est : « la journée de la femme ». Non ? Si, si … je vous l’assure.
Cela fait drôle, annoncé comme cela, non ?
Je reste même subjugé par le nombre et les causes retenues pour « les journées ». Allez, faites un effort, cliquez ici si vous ne me croyez pas.
Je cite : journée mondiale de la Corse, journée mondiale sans pantalon, journée internationale des câlins, journée mondiale de la protection des données, journée mondiale des zones humides, journée mondiale du Nutella, journée mondiale du 112, journée mondiale sans Facebook, journée mondiale du compliment, journée mondiale de la plomberie (celle qui précède celle pour le rein), journée mondiale du bonheur,  journée mondiale sans viande, journée mondiale  de la glace internationale, journée mondiale de la coutoisie au volant, journée mondiale de l’enfant à naitre, journée mondiale de l’allaitement, journée mondiale des adjointes administratives et des secrétaires … bon, je m’arrête là car vous pourriez penser que je prends tout cela au premier degré.

Moi qui déteste les 31 décembre, les fêtes, les liesses « obligées », où l’on se croit autorisé à souhaiter tout et le reste sans rien n’en penser et que l’on fait le contraire tout le reste de l’année … me voila servi.

Dans toute cette farce, il y a quand même des journées intéressantes, qui sont bonnes de se souvenir et indibutablement, celle des oiseaux, des baleines, des enfants, de la Terre et de l’eau (Renaud) sont de celles là.

Mais la journée de la femme … voyons. Quelle cause voulons nous saluer ?

  • Que nous autres hommes n’arrivons pas à la cheville de celles qui ont la patience de nous supporter ? (sauf quelques cas particuliers, en politique par exemple ou il semble sévir des nids de femmes surement très bien ailleurs, mais franchement un peu trop « homme » pour ne pas se discréditer systématiquemlent)
  • Qu’il est encore des inégalités frappantes et absolument inadmissibles ?
  • Qu’il faut être gentils avec les femmes .. au moins UN jour ?
  • Qu’une femme, cela se respecte ?
  • Que je suis un sacré faillot à flagorner tacitement comme ça et que la mienne me manque en ce moment ?

Le problème avec la journée de la Femme, c’est que cela nous renvoi toujours à notre propre « animalité » et stupidité … Cela a au moins le mérite de décerner le titre du « con du jour », merci à @Philj pour cette perle.
Vous me direz que c’est moins grave que la lapidation ou le viol parce qu’elle là bien mérité … mais en l’espèce, je pense qu’il ne faut RIEN tolérer. On me dira que c’est de l’humour. Je dirais non. C’est rien du tout. C’est juste TRES TRES MAUVAIS et je serais ravi d’apprendre le nom de l’agence de merde qui est derrière cette sinistre farce :

En fait, s’il est une journée qui ne devrait pas être, n’est ce pas justement la journée de la femme ?

Au minimum, soyons sérieux et disons : LA JOURNEE DES FEMMES.

Et allons jusqu’au bout. Si on veut une vraie place des femmes dans notre société. Si on considère cela comme un but à atteindre, donc que ce n’est pas acquis chez certains primates, alors allons y franchement.

REMPLACONS LA JOURNEE DES FEMMES PAR LA JOURNEE DE L’HOMME

Allons y à fond dans le décalé, l’humour et la provocation. Cette journée où tout est permis : la femme est au service de l’Homme. Bière, MojitoSSS, pizza, installation des pires Geekeries, pas de remarques malvenues, copains à la maison à raconter des conneries  jusqu’à point d’heure et … qui ne font même pas mal à la tête ensuite. 😉 Oserais-je même suggérer quelques remerciements / compliments. Un peu d’attention … un petit cadeau ? une moto, une voiture, un nouvel ordinateur ? Aucune mauvaise foi, rien que de l’objectivité positive pour nous rassurer.

Et le reste du temps, on retrouve une relation équilibrée et normale. Une relation où les femmes n’ont pas à devenir pire que les hommes pour exister. Un monde où elles sont respectées mais ni sanctifiées, ni discréminé positivement.
Bref, un monde normal, où la différence ne fait pas peur et n’est pas source de malentendu.

Mise à jour : comme j’en ai été appelé au recul dans mon billet qui se voulait plus 2ème degré que 1er et que je ne fais jamais ce qui est attendu de moi, je me dois de préciser que :

  • les histoires de parités m’exaspèrent profondément … on ne choisit pas une femme, un arabe, un jaune, un handicapé parce qu’il en faut un. On le choisi, parce que c’est lui, c’est tout,
  • les grogneuses blogeuses qui se désespèrent de ne pas être reçues en quantité à la table des ministres m’exaspèrent au moins autant. « Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule » … mais quand même. (et c’est valable sans misogynie à tout teneur de blog … même moi)
  • en règle générale, je ne vois pas ce que ferait mieux un homme qu’une femme … même pas se ridiculiser en politique, elles font mieux,

Ceci dit … force est de constater que dans certaines civilisations, il vaut mieux être un homme qu’une femme et que s’il y avait un peu plus de femmes à la tête de nos entreprises, il y aurait peut être un peu plus de bon sens. (et là, je sais de quoi je parle)

Publicités

Commentaires»


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :