jump to navigation

Le foot et l’effet papillon novembre 20, 2013

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

logo Dorcel

Hier soir, c’était la liesse. Après avoir entendu tout et son contraire, nous avions enfin les « bleus » géniaux que nous attendions méritions.

On sent d’ailleurs que cela va mieux en France depuis hier. Le ciel ne s’est pas abattu sur notre tête, nous irons à Rio.
Comme le chantait Dario Moreno « si tu vas à Rio, n’oublie pas de monter là haut ».

Et pour être montés, nous y sommes. Fiers comme Artaban et déjà prêt à tout pour ne pas subir l’affront de ne pas y avoir été. Tous derrière notre équipe nationale !
Et à ce jeu, c’est @dorcel qui a été le plus prompt à dégainer un touitte désormais célèbre et qui a peut être été clé dans l’affaire :

dorcel1

Et évidemment, ce qui devait arriver arriva :

dorcel2

dorcel5-2

 

Bon, objectivement, quelle est la situation ?

Comme je le dis souvent « quand on se regarde on s’inquiète, quant on se compare, on se rassure ». Alors, objectivement, quelle est le niveau de la situation ?

On ne peut améliorer que ce que l’on mesure, alors, Dorcel ? Tout cassé ou pas. Le pic de charge mentionné laisse à supposer que non puisque du traffic semble passer, mais n’est ce pas une illusion ?

dorcel3dorcel5-1

 

 

Illusion bien sûr

dorcel-perf1

 

Voila bien un bel exemple de différence entre la QoS (ca va bien chez moi) et la QoE (« la mesure de la performance rendue, telle qu’elle pourrait être mesurée par un utilisateur s’il savait trier le bruit de l’information et ne pas perturber lui même la mesure »).

Le diagramme que vous voyez ici sont les temps de réponses des différents éléments importants d’un site web, faits sur le site http://www.dorcel.com.

En clair, jusque’à 2h du matin, rien ou presque n’a fonctionné. Il pouvait passer quelques transactions, au compte goutte, comme quelques lentilles peuvent s’échapper d’une passoire. Mais que de transactions perdues … que D’ARGENT PERDU !!!

Mais mieux encore, depuis 14h, plus rien ne fonctionne correctement. Là j’ai du mal à penser qu’il s’agit d’un accroissement de la demande. Cela ressemble plutôt à des modifications techniques en cours.

 

Changer d’hébergeur … la solution ?

dorcel4

Et bien en fait oui, mais non … Si l’on considère que l’hébergeur est celui qui héberge la solution et lui donne la vie nécessaire au travers d’un courant fort (220 v) ou faible (Internet) … la réponse est pas aussi clairement positive car il ne semble pas y avoir un problème de connexité. Ou du moins ce n’est pas le premier problème. Regardons la bande passante que nous avons obtenu sur toute la journée d’hier :

dorcel-perf2

Ce n’est pas géant mais ca le fait.

Par contre, regardons mieux ce qui attrait à la plate-forme elle même et les temps de connexion TCP et le temps de réception du 1er paquet venant de la plateforme :

dorcel-perf3dorcel-perf4

 

 

 

 

 

Clair non ?

Et encore, nous n’avons pas été jusqu’à :

  • l’analyse de la performance du routage IP du service,
  • l’analyse des composants de la plateforme (même les résolutions DNS ont eu des vapeurs)
  • l’analyse de la performance du « parcours client » et est ce que la plateforme était toujours en mesure de proposer une transaction (la réponse est clairement non)
  • l’analyse de la performance de la transaction elle même (commande d’une VoD jusqu’à sa bonne réception)
  • l’analyse de ce qui est délivré en terme de : performance, disponibilité et qualité (je parle de qualité « vidéo et audio » et non de qualité cinématographique …)

Tout ceci pouvant et devant se faire automatiquement … mais avec des humains derrière pour analyser et prendre les bonnes décisions d’investissement, d’optimisation, de suivi de la performance et de maintiens en condition opérationnelle optimum.

Conclusion

Je souhaite vraiment le meilleur aux équipes de @dorcel pour régler tous ces problèmes. Réagir dans le stress comme cela n’est pas facile, surtout sur des systèmes en fonctionnement. Ce ne sont pas des minces affaires et la métrologie de la plateforme est essentielle car il s’agit du seul élément qui permet de savoir si l’on fait bonne route et de mieux contrôler les différents effets de bords et les incidences entre une audience et une performance. Du moins il s’agit du SEUL ELEMENT PROACTIF … le reste étant de la méthode REACTIVE qui force à s’agiter quand c’est trop tard.

Tout ceci est remarquable car cela prouve que la plupart du temps, la plupart des sites ne sont pas en mesure de transformer en véritable business tout leur potentiel. C’est ce qu’à compris depuis longtemps des Google ou des Amazon qui contrôlent tous ces paramètres et ont des « armées » pour intervenir, optimiser, améliorer, réparer … Mais l’Europe, l’a maintenant compris. Pas toujours à temps, mais maintenant, on ne peut plus jouer avec l’Internet. C’est une question de survie et de leadership.

Publicités

Commentaires»

2. Francois ][ - novembre 26, 2013

Mince alors… Foot et Q…
Voila bien deux sujets que je ne me serais jamais attendu a lire comme vecteurs d’argumentation…
Une intraveineuse prolongée de NYC aurait-elle des effets secondaires étranges ? 😉

jmplanche - décembre 3, 2013

Agnostique, éclectique, la QoE est partout … « all about user experience » disait un grand sage 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :