jump to navigation

Comment la société fabrique du malheur> le paraître juin 17, 2014

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
trackback

4a21c-img_0036-scaled1000Suite à mon précédent billet sur l’Apparence, le hasard d’une rencontre de ce talk de Leila Sassi, m’a donné l’envie de revenir sur le sujet, loin d’être épuisé.
Elle s’interroge sur tous les compromis, les petits arrangements que nous sommes obligés de faire, pour nous insérer dans la société, pour être accepté, pour plaire ou ne pas déplaire, pour obtenir quelque chose … (récompense, paix …) et sur leurs conséquences.

Toutes ces compromissions, car il s’agit bien de cela, n’est-ce pas ? ne nous détournent elles pas, à un moment, de nous ? Ont-elles un but, une utilité ? Ca, elle ne le dit pas, mais chacun y trouvera propos.

Il s’agit d’un thème très intéressant, que nous trouvons aussi chez tous ceux qui se posent des questions concernant l’éducation de nos enfants. Que s’est-il passé pour avoir une transformation aussi radicale, entre un enfant d’avant 2/3 ans et l’ado complexe qu’il devient … jusqu’à l’adulte meurtri ?

Certains appellent cela la domestication par l’éducation … on en reparlera, forcément. Mais Leila nous donne déjà ici une bonne introduction au problème. En nous souhaitant fort justement « d’être nous », ne nous rappelle t’elle pas que le paraître serait un obstacle à nous ? à l’Etre tout simplement ? D’ailleurs, c’est écrit dessus … par-être 😉

crédit photo

Publicités

Commentaires»


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :