jump to navigation

Le rantan#PlanAntiracisme du gouvernement avril 20, 2015

Posted by jmplanche in Journal de bord, Note du jour.
Tags:
trackback

rantanplanAvez vous entendu parler du plan du gouvernement pour lutter contre le racisme ?

Ca serait dommage tant il est le reflet de notre époque.
Une époque où l’on se complait à confondre causes et conséquences et où l’on pense avoir traité le problème parce que l’on en a parlé, voir affecté quelque subsides …
Une époque souvent vidée de sens, remplie de bruit, de vent, de fureur et de peurs.
Mais où parfois aussi, on y découvre aussi de belles surprises.

Bruit et vent

Je crois que c’est le première fois que je vois un document censé être sérieux, issu du gouvernement et traitant d’un sujet important dont le premier mot est : UN HASTAG. Pourquoi pas rédigé aussi en comic-sans ? Là, on se demande si on lit bien. Si la forme et le besoin « d’en parler » n’ont pas pris le pas sur le fond et la réflexion. Cela ne fait-il pas un peu gadget ? Doit on céder à la mode ? A t’on besoin de cela pour être aperçu et lu ?Faut il écrire pour Twitter (car c’est bien de cela dont il s’agit) et ne vivre qu’en raccourci à 140 caractères ?

Mais d’abord, quel est ce sujet ?

Issu de la grande émotion des « Charlies », le gouvernement veut montrer 1/ qu’il est là, 2/ qu’il a compris, 3/ qu’il agit, 4/ qu’il nous protège. Il comprend du sujet qu’il faut LUTTER – CONTRE – le RACISME – et l’ANTI-SEMITISME.
Je me demande s’il s’agissait d’un devoir, si la copie n’aurait pas eu un 0 pointé avec un magnifique : HORS SUJET.
Si c’est tout ce qui est tiré des évènements de janvier 2015, de ces morts « pour rien », de l’émotion et de la mobilisation sans précédent d’une grande partie de la population française et internationale … c’est triste.

Ohhh, ne nous trompons pas. Je suis fatigué de la manipulation de ceux qui pensent en ce moment « mais tu n’es pas d’accord qu’il faille lutter contre le racisme et l’antisémistisme ? ». Ils me font peine. C’est du même acabit que ceux qui nous expliquant qu’en refusant l’expression de leur faible compréhension, cela fait de nous des pro-terroristes / pédophiles / whatever.

  • sarkozy-marche-republicaine-centre-photoHier nos braves dirigeants « MEME PAS PEUR » ont défilé … 100 mètres, protégés par une armée de snippers …
  • Aujourd’hui, ils nous pondent lois sur lois remplie de peurs de l’autre et de haine contre cet Internet, « espace de non droit », cause de toute la misère du monde. Des lois qui risquent de durablement modifier l’attractivité de notre pays et son image dans le monde.

Je le dis et je le redis : Vouloir réduire cette immense émotion à la « défense de la liberté d’expression » était une erreur !

Je lis par ailleurs que les actes antisémite ont augmenté de 100%. Analyse t’on bien le problème ou n’est on pas encore une fois en train d’essayer de tordre la réalité de conséquence et de sous estimer, voir cacher les causes, comme la poussière sous le tapis. Fallait-il vraiment ajouter antisémitisme à la lutte contre le racisme ? à qui parle t’on ? à quelques uns ou au « peuple de France » ? dois-je faire un dessin ?

Peurs sur la ville

2375117-peur-sur-la-ville-bebel-casse-couEt pourquoi lancer un plan ANTI-RACISME avec des mots de guerre dans la bouche ? Des mots qui ne peuvent amener que le clivage des uns contre d’autres. J’ai lu :

  • 18 fois le mot RACISME,
  • 11 fois le mot LUTTE,
  • 6 fois le mot HAINE,
  • 5 fois le mot ANTISEMITE,
  • 2 fois le mot TRAUMATISME,
  • J’ai lu les mots : agression, refuser, offensive, délinquance, sévérité, réprimé, injures, diffamations … mais je n’ai pas lu ce que j’aurais aimé lire et qui m’aurait fait levé comme un seul homme en disant : YES, j’en suis. Inconditionnellement. Un peu comme à la suite de ce que savent si bien faire certains Américains. (Obama, Jobs, Jim Carrey …). J’aurais voulu être touché au coeur et pas à l’esprit et à la raison. Si on en est là aujourd’hui, c’est bien que les mots ne sont pas parvenus au bon endroit, non ?

L’énergie que m’envoie ce texte n’est pas bonne. Je ne me retrouve pas dans ces mots. Certaines idées intéressantes sont complètement anéanties par cette violence. Et le plus beau arrive une fois de plus: l’Internet est cité 10 fois. Presque un record. Plus fort que le mot HAINE. Et avec les habituels éléments de langage, entendus depuis des années:

Aujourd’hui, « les propos antisémites, racistes, les propos de haine, [se] répandent, souvent sans être inquiétés » sur internet. « C’est inacceptable. Internet est bien sûr une opportunité, un espace de liberté. Mais internet n’est pas une zone de non droit« , a insisté Manuel Valls.

maison-parker-spider-man-un-grand-pouvoir-implique-de-grandes-responsabilites_111399_w620Et bien on va le redire. PERSONNE N’A JAMAIS DIT, (sauf eux) que l’Internet était une zone de non droit. Par contre, c’est facile de le penser pour ensuite faire n’importe quoi et d’inventer des lois qui vont avec pour tenter de se légitimer. N’est ce pas Monsieur le Premier Ministre ? #PJLRenseignement, #LOPPSI, #HADOPI et d’autres …
Cette phrase vous l’aimez car elle amène sémantiquement à expliquer que si l’Internet n’est pas une zone de non droit, c’est un terrain de devoirs. Oui, sans doute, mais vous en oubliez les vôtres chers amis.

Mais il est tout de même des chose qui me réjouissent :

J’ai l’impression que l’on va donner plus de moyens (humains) à ceux qui sont chargés de faire respecter la loi. Ca fait un moment que je le dis et le demande. (revoir l’émission « les infiltrés concernant la pédophilie »).
Plus que des lois, plus que l’automatisation de sanction, plus que d’aller vers un calcul de preuve de culpabilité et de se cacher derrière je ne sais quel « algorithme » : la police / gendarmerie traitant ces sujets ont besoin DE MOYENS HUMAINS.

En fait, avec ce document, j’ai l’impression que le professeur a donné le cap …

« Éveiller les consciences. Agir. Ne plus rien laisser passer »

… mais que l’élève a fait un hors sujet.

Et si le vrai sujet était bel et bien :

SpiritualiteEVEILLER LES CONSCIENCES … quel beau programme. Et cela commence par nous même : ne plus rien laisser passer, pas même un mauvais #Rantanplan.
Et à ceux qui me diront mais « et toi, tu proposes quoi ? » … et bien demandez le moi officiellement. Chiche ?
Allez, je vous en donne la primeur de ce que je propose : déjà à « éveiller les consciences » et déjà celle de ceux qui tiennent la plume. Je ne peux que leur conseiller de lire un peu plus de psychologie / philosophes / penseurs / sociologues … et même Saint Exupéry. D’ajouter un peu de spiritualité (disons humour, cela sera plus simple) à leur vie. Et qu’ensuite ils se mettent à faire un vrai travail sur eux même pour comprendre ce qui est de l’égo, de l’inutile, du bruit de ce qui est de l’action altruiste, sensée et fraternelle. Oui bien sur, plus que n’importe quelle discours sur les libertés,

c’était sur le FRATERNITE qu’il fallait insister et tout axer !

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :